La CGT refuse de soutenir la démarche des "indigènes de la République" (Respublica)

Publié le par Non aux indigènes !

L'appel des islamogauchistes « Indigènes de la République », rassemblant islamistes et gauchistes communautaristes, ceux qui soufflent sur les braises, en France, depuis des années, pour ethniciser les rapports sociaux et mettre à bas la laïcité, entendait tenir ses assises à la Bourse du Travail, à Paris, ce samedi 16 avril.

Comprenant que cet appel, aux antipodes des traditions du mouvement ouvrier, n'avait pas sa place dans une salle syndicale, l'Union Départementale CGT a fait savoir aux organisateurs qu'ils n'auraient pas accès aux lieux, et que leur présence n'était pas souhaitée ce samedi.

Quelques jours après la déprogrammation du film de la même clique, « Un racisme à peine voilé », à Bagnolet, par la municipalité PC-PS-Verts, les laïques et les républicains ne peuvent que se réjouir que de plus en plus de forces de gauche, politiques, associatives ou syndicales, ouvrent les yeux sur la réalité de l'offensive communautariste et religieuse qui se déroule dans notre pays, et en tire les conséquences. Cela n'empêchera pas, comme à Bagnolet, les « Indigènes » d'organiser une manifestation devant la Bourse du Travail, en se victimisant, ce samedi, pour protester contre la discrimation. Vont-ils, comme à Bagnolet, nous ramener encore Mouloud Aounit ?

Lucette Jeanpierre

Dans un communiqué publié sur le site Oumma.com, le collectif initiateur de l'appel "Nous sommes les indigènes de la République", organisateur des Assises, "proteste" contre une décision qui "contribue à développer un climat discriminatoire".

Didier Niel, secrétaire général de l'Union départementale CGT de Paris, affirme lui que les organisateurs de la manifestation étaient "prévenus depuis trois semaines". "L'appel ne convenait pas du tout à la CGT, dit-il, c'est un texte dangereux car aujourd'hui il faut plutôt se rassembler pour lutter contre les discriminations et non se diviser selon les origines". "D'ailleurs, aucun syndicat ni parti ne s'associe" à l'initiative, ajoute-t-il.

Sources :

Respublica n°347 
http://www.prochoix.org/cgi/blog/2005/04/15/229-la-cgt-refuse-de-soutenir-la-demarche-des-indigenes-de-la-republique

Publié dans Indigestes

Commenter cet article